Parcours de formation : égalité professionnelle

PARCOURS DE FORMATION : « EN ROUTE VERS L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE : SOYEZ L’HÉROÏNE DE VOTRE CARRIÈRE »

Retour sur les modules 3 et 4 de la formation :

La formation a été dispensée dans les Hauts-de-France, Ile-de-France et Normandie les 9, 8 et 7 avril 2021 pour le Module 3 et les 23, 30 et 20 avril pour le module 4.

Au programme :

  • Module 3 : Améliorer son aisance orale
  • Module 4 : Mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle

De nouveaux outils, permettant de dépasser les freins rencontrés dans la vie professionnelle, ont été présentés et un temps a été dédié au défi Mon CV en vidéo, fil conducteur de la formation.

Module 3 : développer son aisance orale et son charisme.

Réparties en deux groupes, les stagiaires ont travaillé sur la réussite de la prise de parole en public en se focalisant sur la cohérence entre le fond et la forme d’un discours. Une prise de parole réussie assure le leadership.

Chaque groupe disposait d’un temps de formation avec Mme Anne MOURGUES, réalisatrice, journaliste et formatrice en média-training. Elle a dispensé des formations, notamment, à l’école nationale d’administration (ENA) ainsi qu’à l’école supérieure de journalisme de Lille (ESJ). En premier lieu, les stagiaires ont abordé les composantes d’un message (le paraverbal, la voix et les mots) et leur impact auprès du public. Par la suite, elles ont étudié les bonnes pratiques de la rhétorique (accroche du discours, utilisation de verbes d’action, interpellation de l’auditeur…) leur permettant de prononcer un discours clair et convaincant.

La deuxième partie de la formation a été effectuée avec Mme BONNET-MURRAY, coordinatrice et formatrice du parcours. Dans ce cadre, elle s’est focalisée sur la préparation physique pour la prise de parole. Il s’agissait, notamment, d’examiner l’ensemble des aspects paraverbal d’un discours (la gestuelle, l’intonation de la voix, la respiration, le regard de l’audience, le positionnement devant la caméra…).

Après les restitutions collectives et l’exercice des “questions pièges”, un temps a été consacré à la préparation du CV en vidéo. Les stagiaires ont choisi un fil directeur pour présenter leur parcours professionnel et ont présenté à l’oral une première ébauche de leur CV dont la réalisation finale fera l’objet d’un module de formation en novembre prochain.

Cette journée consistait également à dépasser un frein professionnel : la difficulté de se mettre en valeur. Mme BONNET-MURRAY a encouragé les stagiaires à augmenter leur visibilité en prenant davantage la parole et précise l’importance de présenter son travail soi-même « c’est celui qui présente dont on se souvient ».

Le développement de l’aisance orale et du charisme sont nécessaires pour affirmer sa posture de leader.

Module 4 : apprendre à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle :

Cette journée de formation a débuté le matin par un exercice visant à reproduire la « journée type » de chacune des stagiaires. Pour ce faire, elles devaient réaliser une frise comprenant plusieurs aspects :

  • Emploi du temps personnel et professionnel
  • Repères quotidiens (temps de trajet au lieu de l’activité professionnelle, temps pour faire les tâches ménagères…)
  • Ressentis de la journée (identifier les moments de frustration, de calme…)
  • Identification des moments personnels

L’objectif de cette première étape était de détecter d’éventuels déséquilibres.

En contrepartie, l’après-midi, elles devaient imaginer le scénario de leur « journée idéale ». Le but de ces 2 exercices était de détecter les écarts entre la journée réelle et la journée idéale. Elles devaient alors réaliser un état des lieux puis échanger avec l’une de leur pair afin de faciliter la prise de conscience et de dégager des pistes d’amélioration.

Mme BONNET-MURRAY a ensuite travaillé sur la charge mentale. Pour l’alléger, il est nécessaire d’apprendre à déléguer et surtout d’accepter de lâcher du lest. Elle a proposé plusieurs outils de planification permettant de simplifier le quotidien (matrice d’Eisenhower, pictogrammes, sites internet…). Ces connaissances, ont pour objectif de permettre aux stagiaires de dépasser des freins, souvent rencontrés dans le milieu professionnel : la maternité, la culpabilité, le présentéisme, l’organisation familiale…

Le module s’est conclu par le défi mon CV en vidéo, avec un accent mis sur la rubrique « Centres d’intérêts » qui permet de personnaliser un CV. Elles devaient mettre en valeur l’ensemble de leurs activités extraprofessionnelles et les compétences acquises (par exemple, préciser que l’on est trésorier au sein d’une association et non un simple membre et que l’on détient des compétences de gestion budgétaire) pour les mettre au service de leur parcours professionnel.

Les stagiaires avaient de nouveau manifesté leur motivation dans ce parcours de formation en échangeant autour d’articles recueillis sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Elles préparent ainsi les prochains modules à venir (au mois de mai) sur la confiance en soi et l’exercice du leadership.

Fermer le menu